Le COPIL du 7 février 2011 a choisi de privilégier la piste de la Friche sur celle du Prado, qui est donc abandonnée.

Néanmoins, le COPIL a demandé à ce que soit confirmée la commercialité du lieu, car la Friche n’est actuellement pas située au coeur d’une zone commerçante. Cependant, elle pourrait voir son potentiel se développer dans le cadre du projet Euromed de rénovation urbaine et du choix de la Friche comme site phare de Marseille Provence 2013.

Ainsi, les 3 pôles (Média, Patrimoine et Friche) de la Belle de Mai concentrent déjà 1 000 salariés. Une extension du Pôle Média est prévue et devrait accueillir notamment un institut de formation (250 étudiants de bac à ingénieur) et une antenne du Pôle Emploi générant de nouveaux flux à horizon 2013.

Une étude de marché est donc en cours pour évaluer ce potentiel commercial pour le projet de CCR.

Parallèlement, le COPIL a demandé à Regain de poursuivre la prospection immobilière, afin d’explorer d’autres pistes d’implantation possibles sur ce projet.

Les commentaires sont fermés.